Nos actualités

  • Qu’est-ce que la radio relève ? Comment ça marche ?

La radio relève est un dispositif qui permet de relever votre compteur à distance. Si votre compteur est situé chez vous, vous ne serez plus obligés d’être présents car il ne sera plus nécessaire d’accéder à votre logement. Nous allons uniquement vous déranger au début de l’installation pour poser un émetteur/récepteur radio sur votre compteur » ou « pour changer votre compteur par un nouveau compteur radio. Ensuite, vous ne serez plus dérangés pendant 15 ans. Votre compteur sera relevé à distance, par ondes radio, une à deux fois par an. La communication ne durera que quelques secondes.

  • Quelles sont les caractéristiques radios des équipements de télérelève  installés

Les caractéristiques radio sont les suivantes :
Fréquence porteuse : 433,82 MHz
Puissance émise : 10mW max
Mode de communication radio : 2 voies
Durée de la communication radio : 3 secondes.
Fréquence de la communication radio : 2 fois par an.

L’émission ne dure en tout et pour tout que 3 secondes, à très faible puissance (10mW max). Le reste du temps le module radio est soit endormi soit en écoute, c.-à-d. qu’il ne produit aucune émission.

  • Est-ce que les ondes radio émises par mon compteur de radio relève sont dangereuses pour la santé ?

D’une part, les appareils installés par la RCEAC sont strictement réglementés en termes de sécurité et de santé. D’autre part, ils fonctionnent avec des puissances très faibles. A titre comparatif :
Un téléphone portable a une puissance d’émission 30 fois plus importante que votre compteur de radio relève, qui, de plus, n’est pas collé à votre oreille, la partie mobile d’un poste téléphonique sans cordon a une puissance d’émission 2 fois plus importante que votre compteur de radio relève, qui, de plus, ne fonctionne que quelques secondes, alors qu’une conversation téléphonique dure en général plusieurs minutes

  • Je porte un pacemaker (ou une aide auditive), est-ce que mon compteur de radio relève peut les perturber ?

Vous n’avez absolument rien à craindre pour le fonctionnement de votre appareil médical. La réglementation est très stricte sur ce sujet. Les bandes de fréquences allouées pour les équipements médicaux sont réservées exclusivement à ces appareils et sont interdites à toute autre application. Les appareils de radio relève que nous avons installés utilisent des fréquences dédiées aux applications industrielles. Il n’y a aucun risque d’interférences.

  • J’ai un chien/chat à la maison, ne risque-t-il pas d’être perturbé par les ondes de radio
    relève ?

Vous n’avez absolument rien à craindre pour votre animal, il ne sentira pas la présence de votre compteur de radio relève. Car les fréquences utilisées pour la radio relève pendant la communication sont similaires à celles utilisées pour les télécommandes de fermeture/ouverture de portails et portières de voiture.

Le 26 avril 2021, un faux agent de la régie des eaux, s’est présenté au domicile d’un particulier et a proposé « ses services » pour un changement de compteur moyennant un règlement de 30€.

Comment repérer un faux démarcheur ?

  • Assurez-vous que le releveur qui se présente à votre domicile dispose bien d’une carte professionnelle ;
  • L’intervention de changement de compteur ne doit pas faire l’objet d’un règlement. Celle-ci est comprise dans la redevance eau potable.

Par ailleurs, en cas de suspicion, ne pas hésiter également à prévenir les services de police.

Suite au transfert de la compétence « eau » à Gaillac Graulhet Agglomération, dans le cadre de la loi NOTRe, la RMEA (Régie municipale des eaux et de l’assainissement) est devenue la RCEAC (Régie communautaire de l’eau et de l’assainissement collectif).

Le transfert de ce service à l’agglomération a généré un transfert vers la trésorerie de Gaillac qui centralise les comptes de Gaillac Graulhet Agglomération. De fait, les paiements des factures d’eau seront désormais édités et encaissés par le trésor public de Gaillac.

Une régie de recettes prolongée sera créée dans les prochains mois et la RCEAC pourra ainsi encaisser, entres autres, les paiements des factures d’eau à Graulhet sans contraindre les abonnés à se déplacer à Gaillac (chèques, numéraires, virements bancaires, etc.).

Dans l’attende de la création de cet outil, et pour éviter aux abonnés de se déplacer sur Gaillac, pour ceux qui optent pour les paiements en espèces ou par chèques, une solution transitoire a été soutenue par la RCEAC avec l’aide du trésor Public de Graulhet.

  • Le paiement par chèque (ordre trésor Public) est possible : il suffit de déposer ce règlement dans la boîte aux lettres du Trésor Public de Graulhet Place du Languedoc ou de l’envoyer par la poste à Trésorerie de Gaillac Cadalen 68 Place Hautpoul 81 600 Gaillac ;
  • Le paiement en espèces pourra se faire dans les bureaux de tabac à compter de la seconde quinzaine d’août. Avant cette échéance, et dans l’attente de cette régie prolongée, la trésorerie de Graulhet s’engage à percevoir ce mode de paiement, sous réserve de présentation de la facture d’eau.

Pour autant, il est également possible de payer sa facture d’eau en ligne ou d’opter pour le prélèvement automatique. Pour un paiement en ligne, il suffit de se connecter sur le site www.tipi.budget.gouv.fr et de saisir les informations suivantes :

Identifiant collectivité : 043435

Référence TIPI : 2020-EA-00-xxxx (référence TIPI consultable au verso de votre facture d’eau)

Reste à saisir le montant de sa facture et une adresse mail. Il est alors proposé de payer soit par prélèvement, soit par carte bancaire.

Le personnel de la RCEAC à Graulhet vous accueille tous les matins de 8h à 12h si vous souhaitez être accompagnés et guidés pour votre paiement en ligne.

Dans le cadre des transferts de compétences à l’agglomération, c’est aujourd’hui la régie municipale des eaux et de l’assainissement de Graulhet qui est transférée. Rencontre avec le directeur et le président pour un décryptage.

« RIEN NE CHANGE POUR L’USAGER »

Claude Fita, maire de Graulhet est également président de la Régie municipale de eaux et de l’assainissement de Graulhet (RMEA). Aux côtés du directeur de la RMEA, Charles Landry, il a bien voulu répondre à nos questions.

Parlez nous de ce transfert de compétences de l’eau à l’agglomération.

Claude Fita : A compter du 1er janvier 2020, la communauté d’agglomération Gaillac Graulhet assurera la compétence eau et assainissement au titre de ses compétences obligatoires. Les moyens ont été mis en œuvre pour assurer la continuité du service public de l’eau et de l’assainissement sur le territoire communal.

Quelles sont les conséquences ?

Claude Fita : Ce transfert de compétences ne change rien pour les usagers. La régie devient tout simplement intercommunale : le fonctionnement est identique et le personnel est conservé.

Vous avez dû clôturer les comptes de la RMEA. Cette tâche a-t-elle été difficile ?

Charles Landry : Oui cela a été une étape complexe, étape qui n’est pas encore totalement terminée. Le trésor public nous avait initialement demandé d’anticiper les prélèvements automatiques des abonnés qui payent au trimestre ou au semestre, avant le 31 décembre 2019, alors qu’ils auraient dû être prélevés le 10 janvier 2020. Finalement après plusieurs échanges avec le Trésor Public, nous avons réussi à maintenir une date d’échéance en janvier 2020. En revanche, avant le 23 janvier 2020, les usagers devront directement payer leur facture d’eau au guichet du Trésor, soit en espèces, par carte bancaire ou par chèque, soit via le site internet www.tipi.budget.gouv.fr en saisissant l’identifiant de la collectivité et la référence TIPI présents au verso de leur facture. Pour le reste, comme l’a dit le président, ce transfert ne change rien pour les usagers.